Rappel concernant la mise en application de la norme NF EN ISO 16170 (Novembre 2016)


Rappel concernant la mise en application de la norme NF EN ISO 16170 (Novembre 2016) – Méthodes d’essai in situ pour les systèmes filtrants à haute efficacité dans les installations industrielles.

Certains fabricants proposent à l’heure actuelle la fourniture d’un certificat de test à l’Uranine (ou Emery selon les secteurs d’application) pratiqué en usine, avec élément filtrant déjà placé dans le groupe déprimogène à livraison du produit.

NF EN ISO 16170 définit une méthode de contrôle, attestant de l’intégrité d’une barrière filtrante THE (Très Haute Efficacité) dans les réseaux aérauliques d’une installation industrielle de type nucléaire (test Uranine) ou chimique/biologique (test Emery) avant rejet atmosphérique.

Trois points placés sur une gaine de ventilation permettent de calculer le CE (coefficient d’épuration), delta entre le point n° 2 et le point n° 3 :

1 : Injection de l’aérosol d’essai.

2 : Mesure de sa concentration en amont.

3 : Mesure de sa concentration en aval.

Un CE supérieur à 5 000 est par exemple exigé pour les filtres HEPA dont l’efficacité est comprise entre H13 et H14 selon EN 1822-1 (norme définissant des classes d’efficacité de filtres de E10 à U17, grâce à un test avec aérosol effectué en usine, sur banc d’essai).

En conclusion, la mesure du CE est essentielle pour vérifier sur site de l’épuration de tout contaminant biologique ou radiologique des gaz rejetés.

L’édition d’un PV de contrôle en usine s’appuyant sur NF EN ISO 16170 est non-conforme au regard de la loi française.

Retrouvez NF EN ISO 16170 le site de l’Afnor : NF EN ISO 16170 - Novembre 2016 (afnor.org)


26 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout